consultants

Guy FRIEDRICH Enseignant-chercheur

Professeur des universités | Ingénierie Mécanique (IM) | Mécanique, Acoustique et Matériaux

Les domaines de compétences de Guy Friedrich portent sur la modélisation multi-physique dans le domaine des machines électriques embarquées : électromagnétisme, électronique de puissance, stockage électrochimique.

Compétences clés

actionneurs électriques machines électriques innovantes
Après une thèse en électronique de puissance, Guy Friedrich a porté ses actions de recherches dans le domaine des actionneurs électriques à énergie embarquée. Ses domaines de compétences vont de la modélisation des machines électriques en vue de leur conception jusqu'à la modélisation des batteries

Enseignant-Chercheur au sein du laboratoire ROBERVAL, Guy Friedrich travaille sur la modélisation multi-physique des actionneurs électriques en vue de leur optimisation. Dans la pratique, il s’agit de développer des modèles numériques de type électromagnétique, mécanique et thermique afin de créer des «prototypes virtuels» de machines électriques innovantes. Celles-ci sont destinées à équiper des véhicules de type électriques ou hybrides.

Il a encadré de nombreuses thèses sur le domaine, a été co-responsable d'un laboratoire commun avec VALEO et a été responsable de nombreux projets de recherches collaboratifs publics ou privés avec les principaux acteurs nationaux du domaine.

Actionneur électrique

Pour le grand public, les enjeux du véhicule électrique résident dans la batterie, sa puissance, son autonomie. Mais, sans un actionneur électrique, la batterie ne serait rien. L’actionneur électrique est un système qui transforme l’énergie électrique en énergie mécanique et rend ainsi "opérationnelle" une batterie. Un actionneur électrique est constitué de trois briques principales : une batterie et son électronique de contrôle, une électronique de traitement d’énergie et d’une machine électrique.

L’équipe de Guy Friedrich a choisi de concentrer ses efforts sur les systèmes à énergie embarquée (donc avec batterie) qu’il s’agisse d’une voiture, d’un avion ou de tout autre mobile énergétiquement autonome. Les enjeux des actionneurs électriques sont multiples : une batterie doit être efficace. Elle ne doit pas exploser. Elle doit durer longtemps. 30% du coût d’une batterie est lié à son électronique de surveillance. Démarrés il y a une quinzaine d’années, les travaux de son équipe sur l’alterno-démarreur ont abouti, par exemple, à une technique qui est en train de s’imposer dans les véhicules grand public : le système du "stop and go".

L’équipe de Guy Friedrich travaille à la conception et à la modélisation des différents éléments constitutifs de l’actionneur électrique (machine électrique, convertisseur électronique de puissance, stockage électrochimique). En développant des modèles numériques de ce qui se passe à l’intérieur même du système, les industriels peuvent travailler sur des prototypes virtuels et connaître l’impact de leur choix sur le silence, la puissance ou le rendement. Ces modèles numériques permettent ainsi de pousser les différents éléments de l’actionneur électrique dans leurs retranchements et ce, dans les meilleures conditions énergétiques et de sécurité possibles. La longévité de la batterie dépend en grande partie de la façon dont on l’utilise.
Guy Friedrich

Contacts

Guy Friedrich
Professeur

Roberval - UTC
Centre de Recherche
Rue Roger Couttolenc
CS 60319
60203 Compiègne Cedex

Téléphone : 33 (0)3 44 23 45 15
Secrétariat : 33 (0)3 44 23 45 13

guy.friedrich@utc.fr
Retour